HORS CASE

​​CRÉATION 12 FÉVRIER 2021

SEULE-EN-SCENE

danse contemporaine

danse-théâtre

& bande dessinée​

Sur une idée originale d'Elise Roy en collaboration

avec le dessinateur Edmond Baudoin.

HORS CASE-FermeduBuisson-sept2019(c)Mari

L’ÉQUIPE

Dessins originaux Edmond Baudoin

Danse, chorégraphie et conception Elise Roy

Mise en scène Apolline Roy

Composition et montage son Bastien Nouri

Mapping vidéo et régie Julien Baur

Création lumières Jean-Louis Alessandra 

Conception accessoires Sébastien Blanchard

Costume Marine Chandellier

​​​​​​​PARTENAIRES  /

Le Théâtre de Champigny (94), la Cité Internationale de la bande dessinée et de l'image (16), la Ferme du Buisson (77) / Scène nationale de Marne la Vallée dans le cadre d’une résidence d’essai, le Théâtre le Colombier (93), le Théâtre de la Girandole (93), la Ménagerie de Verre (75) dans le cadre du Studio Lab, la Filière CFPTS (93), La Maison Populaire de Montreuil (93), la Mairie de Bagnolet (93), la Mairie de Thomery (77), la Mairie de Langeac (43)

Production BANG!

avec le soutien de la ville de Champigny-sur-Marne (94)

Regard Amical: Rébecca Chaillon 

Musiciens: Patrick Fournier, Adrien Legay, Julien Moneret, Bastien Nouri

Photographies: Fiona Forte, Marine Saiah

Remerciements: Françoise Marchal, Arnaud Kalmes, Arsène Roy

HORS CASE …

​« … nait de cette sensation de blocage et de vide que j’ai ressenti à la fin de mes études. Cette sensation de ne pas être totalement moi ou à ma place, ou de l’être à demi. Ce fut une prise de conscience : même les décisions que l’on pense les plus intimes sont aiguillées par le familial, le social, le politique… Il me fallut alors mettre en scène et en corps mes différents personnages intérieurs : mes doutes, mes peurs, mes agents de contrôle, mes rêves et enthousiasmes.

 

J’ai lu que le plus grand regret des personnes âgées est de ne pas avoir vécu la vie qu’elles auraient voulu vivre, mais plutôt celle que les autres attendaient d’eux... Je me demande quelle vieille personne je serai. Comment savoir de quoi sera faite notre peau, ce qui aura creusé nos rides ? »

 

 Elise ROY

Issu d’une réflexion sur l’état de domestication de nos corps, de nos sensations, de nos pensées et de nos rêves, HORS CASE interroge, par une rencontre entre les âges, la place et le rôle des cadres et des cases qui nous façonnent dans nos parcours de vie.

 

Pour chercher une voie qui lui appartient, la jeune danseuse Elise Roy contacte le célèbre dessinateur Edmond Baudoin. Ensemble, ils construisent une pièce/ bande dessinée qui met en scène le cheminement intérieur de la danseuse. C’est par la rencontre entre le corps et le dessin, en dialogue avec le dessinateur, que la jeune femme peut avancer dans sa réflexion. Sur scène, on suit ses pérégrinations dansées : depuis l’intérieur d’une case, la prise de conscience de ses frontières, la tombée dans l’interstice, la recherche du hors case, la page blanche...

HORS CASE est l’histoire d’un voyage :

celui d’un corps dansant à travers les cases

d’une bande dessinée dont il voudrait devenir l’auteur.

​​« L’auteur de bande dessinée nous demande de participer

à la danse de ce qu’il montre et de ce qu’il cache…

A la danse du visible et de l’invisible »

 

Scott McCloud, l’art invisible, 1993

« C’est par soi-même que l’on doit établir la règle de l’Unique Trait de Pinceau. Le fondement de la règle de l’Unique Trait de Pinceau réside dans l’absence de règles qui engendre la Règle, et la Règle ainsi obtenue embrasse la multiplicité des règles ».

​Shitao, vers 1710 - Propos sur la Peinture du moine Citrouille-amère

​ « L’absence  de règle qui engendre la règle…

Cette recherche c’est ma vie ».

 

​Edmond Baudoin

Photographies: Fiona FORTE & Marine SAIAH